Image default
Automobile

Souscrire une assurance pour voiture de collection : l’essentiel à savoir

Les assurances destinées à une voiture classique et celles réservées aux véhicules de collection diffèrent sur de nombreux points. Bien que les voitures de collection puissent coûter moins cher pour l’automobiliste, elles s’accompagnent de plusieurs restrictions. Voilà pourquoi il est crucial de bien s’informer avant de contacter un assureur quelconque. Les lignes suivantes exposent l’essentiel à savoir à ce sujet.

Dans quels cas souscrire à une assurance voiture de collection ?

Le code des assurances prévoit des formules spécifiques destinées aux véhicules de collection. En effet, selon les lois en vigueur, une voiture est dite « de collection » lorsque sa date de mise en circulation date de plus d’une trentaine d’années. Néanmoins, les autorités compétentes enfreignent cette règle au profit de quelques automobiles qui se démarquent par leur rareté. Ainsi, une auto vieille de 10 ans pourrait être reconnue comme un objet de collection, si elle a été produite en série limitée. Pour ces cas particuliers, il faut passer par un contrôle technique auprès de la Fédération Française des Véhicules d’Époque (FFVE). Cela est notamment nécessaire pour se procurer le certificat requis pour l’obtention d’une carte grise de collection. Une fois cette pièce est en sa possession, le propriétaire aura accès à des formules d’assurance destinées à cette catégorie de voitures. De plus, les intéressés ont le choix entre plusieurs offres octroyant différents niveaux de garantie. La loi les oblige uniquement à couvrir leur responsabilité civile. Grâce à la couverture minimale, l’assureur dédommagera les tiers en cas d’accidents de la route. Pour une meilleure protection, il est nécessaire de prendre toutes les mesures nécessaires pour se prémunir contre les frais de réparation. En effet, les pièces détachées étant rares, elles coûtent souvent une petite fortune. Une assurance voiture de collection permettra alors d’alléger les dépenses. Toujours est-il que de nombreux points restent à étudier avant de choisir une souscription quelconque.

Les spécificités des assurances destinées aux voitures de collection

Comme évoqué précédemment, ces formules s’accompagnent de quelques restrictions. La souscription n’est valable que pour un certain nombre de kilomètres. En dépassant le kilométrage convenu, l’automobiliste s’expose à un défaut d’assurance. Les assureurs interdisent aussi le prêt de volant. Ces conditions s’expliquent par la nature même des véhicules de collection. En principe, ces derniers ne roulent pas tous les jours. Ils sortent uniquement du garage à de rares occasions. Par ailleurs, étant donné leur valeur, leurs propriétaires ne devraient pas les prêter à qui que ce soit.

Malgré tout, on note également plusieurs points positifs. Les cotisations sont bien plus abordables que celles d’une assurance auto classique. Effectivement, les collectionneurs prennent soin de ces automobiles. Étant bien entretenus, ces véhicules sont moins exposés aux risques d’accidents. Par conséquent, les primes d’assurance sont bien moins élevées. D’ailleurs, il est désormais possible de bénéficier d’un kilométrage illimité en s’acquittant de quelques frais supplémentaires. Quelques assureurs proposent également des formules à la carte. Ainsi, les automobilistes peuvent profiter du libre choix des garanties au lieu de choisir un pack parmi tant d’autres. Certaines sociétés spécialisées appliquent une tarification dégressive si un particulier souscrit une assurance pour plusieurs véhicules. Quelques couvertures spécifiques ont aussi été prévues pour minimiser les risques d’accidents.

 

Related Articles

Les démarches à suivre pour avoir son certificat d’immatriculation

Irene

Les offres d’une entreprise routière de marchandises

sophie

Les options d’un service de taxi moto

Tamby

Leave a Comment