Autobahnchile.com
Image default
Business/B2B

Comment devenir pizzaiolo ?

Le pizzaiolo est un professionnel de la cuisine spécialisé dans la fabrication et la cuisson des pizzas. Il travaille généralement dans une pizzeria. Mais avant d’en arriver là, quelles formations faut-il suivre ? Par où commencer ? Quelles sont les étapes successives à suivre et quel est le niveau d’emploi en France ? Pour finir, quel est le salaire dans ce domaine ? Découvrez tous ces aspects à travers l’article !

Études et formations pour devenir pizzaiolo

Effectivement, le pizzaiolo est un métier qui requiert certaines compétences techniques et connaissances spécifiques. Pour cela, il faut avoir nécessairement suivi une formation dans le domaine, que ce soit à l’école, dans un centre spécialisé ou simplement sur le tas. Peu importe votre choix, vous trouverez le matériel qu’il vous faut sur le site https://www.parismat16.com.

Les formations en école hôtelière

La première option pour devenir pizzaiolo, c’est de suivre une formation en école hôtelière. Pour s’inscrire, le processus est loin d’être compliqué. Dès lors qu’il a pu sélectionner l’établissement qui correspond le mieux à ses aspirations et objectifs professionnels, le candidat doit préparer un dossier d’inscription complet. Ce dossier comprend généralement :

  • Les résultats académiques du lycée ;
  • Une lettre de recommandation ;
  • Une lettre de motivation.

Si le dossier est accepté, l’étudiant peut entamer son parcours. Lors des premiers mois, il découvre les bases de la cuisine, telles que la découpe, la cuisson et la gestion du temps en cuisine. À la fin de sa formation, il obtient soit le Titre professionnel de pizzaiolo, soit le Certificat de qualification professionnelle délivré par l’École française de pizzaiolo.

Les formations en centre de formation spécialisé

Si l’option précédente dure généralement 2 ans, cette formation se déroule en 6 mois au plus. Ici, l’inscription est souvent plus souple. Un simple entretien peut suffire, parfois accompagné d’un test pratique pour évaluer les compétences de base du candidat.

Une fois l’inscription validée, les cours débutent rapidement. Ils s’articulent autour des aspects essentiels tels que la préparation de la pâte, le choix des ingrédients et les techniques de cuisson. Si peut-être l’étudiant souhaite approfondir ses connaissances, certains centres proposent des modules optionnels. Ces modules peuvent inclure des thèmes tels que la gestion d’une pizzeria. Enfin, des évaluations sommatives sont régulièrement organisées en vue de jauger le niveau de progression des étudiants. Les résultats obtenus déterminent leur réussite et leur aptitude à obtenir le diplôme de pizzaiolo délivré par le centre de formation. Toujours est-il qu’il y a un prix à payer. Et si le candidat n’en a pas les moyens ?

L’apprentissage sur le tas

À défaut de saisir l’une ou l’autre de deux premières opportunités de formation, le candidat peut toujours poursuivre sa passion. Il a la possibilité d’apprendre le métier sur le tas, en travaillant comme apprenti ou commis pizzaiolo. C’est une expérience pratique qui, bien que moins académique, offre une plongée profonde dans les secrets de l’art de la pizza.

Si vous décidez de suivre cette voie, le premier pas consiste à identifier des opportunités d’apprentissage auprès de pizzerias locales ou d’établissements de restauration spécialisés. Encore faut-il le rappeler, cette option ne débouche pas nécessairement sur un diplôme formel. Cependant, vous êtes sûr d’acquérir les compétences nécessaires. Formé de cette manière, vous serez un atout précieux pour les établissements de restauration qui recherchent des professionnels capables de créer des pizzas de qualité. Ainsi, combien pourrez-vous espérer gagner comme salaire ?

Salaire

Le salaire d’un pizzaiolo varie en fonction de :

  • Son expérience ;
  • Ses compétences ;
  • La taille de l’établissement dans lequel il travaille ;
  • Et de sa localisation géographique.

En France, le salaire mensuel moyen d’un pizzaiolo débutant est d’environ 1 500 euros bruts. Avec l’expérience, cela peut atteindre 3 000 euros bruts par mois. Aussi, avec de l’expérience et des compétences, il est possible de gravir les échelons et de devenir chef pizzaiolo, voire propriétaire de sa propre pizzeria.

Matériel utilisé

Dans l’exercice de son métier, le pizzaiolo interagit avec un ensemble d’équipements qui lui sont vraiment indispensables. Entre autres, il y a :

  • Un four à pizza : Il permet de cuire les pizzas à la perfection, en leur donnant une croûte croustillante et une garniture fondante.
  • Un pétrin : Il s’agit d’un appareil qui permet de pétrir la pâte à pizza.
  • Une lame à pizza : ce matériel est utilisé pour couper les pizzas en parts.
  • Une pelle à pizza : C’est généralement utilisé pour enfourner et sortir les pizzas du four.

Au cours de ses prestations, le pizzaiolo peut se sentir également dans le besoin d’une balance, une rappe, un couteau, une spatule, une pince. Et ne l’oubliez pas ! Il lui faut aussi un bon plan de travail.

D'autres articles

Comment identifier les entreprises à reprendre à Bordeaux ?

Tamby

Peut-on bénéficier d’une aide pour les papiers administratifs ?

Claude

Gagner de l’argent en étant un adolescent, comment faire ?

Irene

Tout savoir sur la location de mobilier événementiel

administrateur

La communauté apprenante : un concept visionnaire venu des USA

Journal

Tout savoir sur la domiciliation d’une entreprise

Irene