Autobahnchile.com
Image default
Business/B2B

Tout ce qu’il faut savoir sur l’assainissement de fosse septique

La fosse septique est un équipement indispensable pour un logement qui n’est pas raccordé au tout-à-l’égout de la commune. Il est nécessaire de la vidanger régulièrement pour assurer son bon fonctionnement. Comment fonctionne le dispositif, et pourquoi faire appel à une entreprise spécialisée pour son entretien ?

Qu’est-ce qu’une fosse septique et comment fonctionne-t-elle ?

La fosse septique est le dispositif d’assainissement individuel le plus répandu, et certainement le plus ancien. De nos jours, on dit plutôt fosse toutes eaux ou fosse septique toutes eaux, car un tel système traite non seulement les eaux usées provenant des WC, mais toutes les eaux usées produites par le logement, y compris celles qui proviennent de la douche et des éviers.

On installe une fosse septique toutes eaux pour assurer le prétraitement des eaux usées de la maison et ainsi éviter de les rejeter en l’état dans la nature. En d’autres termes, ce système, qui prend la forme d’un cuve recevant les eaux usées a comme objectif de décanter les matières solides et leur liquéfaction partielle grâce à un processus de fermentation assuré par des bactéries présentes dans le bac.

Le prétraitement des eaux usées par la fosse septique se déroule de la manière suivante : les eaux usées sont d’abord collectées puis décantées par ce qu’on appelle un bac dégraisseur. Les matières lourdes se déposent au fond de ce bac et se transforment en boue, avant de se liquéfier naturellement sous l’action de bactéries. Une fois prétraitées, les eaux usées vont être orientées vers un système secondaire comme un épandage, un filtre à sable ou un filtre planté. Ce système secondaire se chargera s’assainir l’eau encore polluée qui sort du bac et d’évacuer les gaz. Il est à noter que les anciens modèles de fosse septique n’éliminent que 30 à 40% des polluants. C’est la raison pour laquelle elles sont de nos jours interdites.

Avantages et inconvénients d’une fosse septique

La fosse septique comporte des avantages, mais aussi des inconvénients. Parmi les bénéfices figurent l’économie d’énergie, car elle n’a pas besoin d’électricité pour fonctionner. Elle donne également droit à des aides liées à l’assainissement non collectif. Ce type de système est aussi complet dans la mesure où il prend en charge à la fois le traitement et le prétraitement des eaux usées. Coté inconvénients, on peut citer les risques de mauvaises odeurs et une durée de vie limitée (entre 15 et 25 ans). L’installation peut également être fastidieuse, et il y a un certain nombre de démarches et opérations à effectuer.

Pour choisir une fosse septique, il faut prendre en compte deux éléments : le volume de la fosse et le matériau à utiliser. Naturellement, il est également nécessaire de choisir la technique de pose qui peut être hors sol ou en terre. Le volume de la fosse septique dépend de la superficie et du nombre d’occupants de l’immeuble, et doit convenir à la quantité d’eaux usées à traiter. En ce qui concerne les matériaux, un large choix est disponible sur le marché : ciment, béton, plastique, fibre de verre… Pour cela, il est nécessaire de contacter un professionnel, d’autant plus que dans le futur, l’assainissement de fosse septique dépend largement de ces éléments.

Le déroulement d’une opération d’assainissement de fosse septique

Un assainissement de fosse septique, également appelé vidange, consiste à enlever la boue qui remplit la cuve. L’opération doit être effectuée à une fréquence régulière. Pour une fosse septique utilisée six mois dans l’année, la vidange doit se faire tous les quatre ans, lorsque la boue remplit la moitié du volume total de la cuve, et tous les deux ans pour une fosse utilisée à longueur d’année. Il est à noter que des petits blocs solides et des écumes peuvent boucher le pré filtre, et le nettoyage de cet élément doit être fait par un professionnel en assainissement de fosse septique.

Lors d’une intervention d’assainissement de fosse septique, le professionnel utilise un véhicule de pompage qui comprend plusieurs compartiments ayant chacun une fonction spécifique. Ces compartiments ont également comme rôle de prévenir la propagation des bactéries à l’air libre. A la fin de l’opération, ces bactéries sont replacées dans la fosse pour que le système puisse fonctionner de nouveau. Sinon, une autre opération de vidange peut être nécessaire.

Les autres raisons de recourir à l’expertise d’un professionnel en assainissement de fosse septique

Il est à rappeler que la vidange d’une fosse septique n’est pas uniquement nécessaire au bon fonctionnement de celle-ci : elle est également essentielle pour préserver la santé des occupants de l’immeuble. En effet, les mauvaises odeurs et les gaz nocifs qu’elle dégage peuvent causer bien de désagréments, en particulier chez les personnes fragiles comme les enfants et les personnes âgées. Par ailleurs, si la vidange n’est pas faite, des problèmes encore plus compliquées peuvent survenir, et le propriétaire sera obligé de procéder à d’autres travaux qui reviendront certainement plus chers qu’un assainissement de routine.
Un assainissement de fosse septique est un travail de précision qui doit obéir à des règles de sécurité strictes. De ce fait, seul un artisan qualifié est à même d’assurer l’opération qui doit se faire rapidement. Afin de s’assurer de la fiabilité d’un prestataire, il est recommandé de contacter la préfecture ou le Service public d’assainissement non collectif (SPANC) qui est habilité à délivrer des certificats qu’on est en droit de demander avant de le début d’une intervention.

Il est à noter que la loi sur l’eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006 exige aux propriétaires des responsabilités en matière d’assainissement de fosse septique. Selon la loi en question, les propriétaires ont l’obligation de raccorder leur bien au système d’assainissement collectif su la commune est équipée d’un tel système. Si ce n’est pas le cas, ils doivent procéder à la mise aux normes de leur fosse septiques, notamment en mettant en place des canalisations pour collecter les eaux usées. De distances minimales avec les autres installations (captage d’eau potable, puits, cultures, plans d’eau, stockage de charges lourdes…) doivent également être respectées pour éviter la contamination. Là encore, l’intervention d’un professionnel est fortement recommandée.

D'autres articles

Objet publicitaire, un excellent support de communication

Irene

Le soutien scolaire individuel, un type particulier de service à la personne

Claude

L’art de la spéculation

Irene

De quelles prestations profiter en passant par un spécialiste de l’hydraulique ?

Journal

Les avantages d’une adhésion dans un cabinet de management de transition

Tamby

La vaisselle réutilisable pour diminuer vos dépenses

Claude