Autobahnchile.com
Image default
Santé

La masturbation quand on est en couple : Est-ce néfaste ?

Comment se masturber quand on est en couple ? Aimez vous la masturbation ? Est-ce que des idées, des images excitantes vous traversent l’esprit pendant la journée ? Faites-vous travailler votre imaginaire érotique lorsque vous avez envie de vous masturber ? Ressentez-vous l’envie de vous libérer de vos tensions ? Appréciez-vous les caresses, de faire du bien à votre corps ? Vous avez peut-être répondu « OUI » ou « CARRÉMENT ! » à une ou plusieurs de ces questions. Et vous voilà en couple ! Et alors, la légitimité de la masturbation en solo semble être remise en cause : Sûrement pas !

Les suédois ont inventé un terme pour la branlette féminine : Le Klittra. Une contraction apparemment de clitoris et de glitter dans leur langue, en considérant que quand tu te masturbe ça te met des paillettes, des étoiles, plein la tête.

Comment reagir ?

Sur le web, les images de filles qui se masturbent correspondent majoritairement à un spectacle offert aux hommes pour qu’ils s’excitent et se masturbent. C’est un point de vue masculin qui semble dominer sur le sujet. Ça ne correspond pas à la perspective qu’ont les femmes de la masturbation : à savoir une activité pour soi. En tous cas, pour moi, ça ne devrait pas être vu systématiquement comme un spectacle. Oui je suis exhibitionniste, oui j’aime me montrer mais ça ne m’empêche pas de vouloir aussi de temps en temps des moments rien que pour moi. Je me ne sens jamais obligé de m’exhiber
Oui les femmes aiment aussi regarder des videos mais je trouve qu’elles n’ont pas le même regard que les hommes qui dans la majeur parti des cas est très basic 

En tant que femme, je ne suis pas forcément expressive physiquement ou verbalement lorsque je me touche : je me rapproche plus d’une pierre d’ailleurs.  Je suis en contact avec moi-même. Et je suis juste BIEN physiquement, mentalement. « Au calme quoi ! » comme dirait certains

Donc si vous aimez vous masturber seul(e), ça ne sert à rien de rester sur un non-dit avec votre partenaire. Essayer d’en parler. Vous avez besoin de temps. Vous avez besoin d’espace juste pour vous ce qui est normal dans un couple. Et dans l’autre sens, si votre partenaire vous fait part d’un tel souhait, et que votre réaction première est de vous demander : « Et moi je sers à quoi? Est-ce que ça veut dire que je ne lui suffis pas ? Pourquoi a-t-il/elle besoin de ça ?»Là, je dirais attention, surtout si vous même vous aimez vous masturber en solo et que vous vous dites « Oui, mais moi ce n’est pas pareil voyons…».
Surtout éviter de vous imposer et d’en rajoutez une couche en demandant « Oui mais quand même, j’aimerais bien te regarder à chaque fois, être tout le temps là » NON !!
L’autre est comme vous, il a besoin de s’épanouir, de vivre pleinement. Alors, si votre partenaire se met sous la couette avec un sextoy par exemple, vous pouvez par principe considérer qu’il ne faut pas le/la déranger, sauf si l’on vous y invite plus ou moins subtilement.

La masturbation reciproque

La masturbation réciproque peut prendre plusieurs formes : se masturber devant son/sa partenaire qui observe, se masturber chacun de son côté mais dans la même pièce ou mettre la main à la culotte de l’autre et vis-et-versa !

Simple dans la théorie, il en est autrement dans la pratique ! En effet, la masturbation est la représentation même du plaisir solitaire auquel on s’adonne dans son coin. Elle est parfois enveloppée d’une certaine forme de honte, voir d’interdit… Et c’est là le premier point d’intérêt pour le plaisir : l’interdit ! Cette masturbation à deux qui sort de l’ordinaire coquin aura des allures d’activité interdite or il est bien connu qu’en matière de sexe, plus on s’éloigne du chemin standard, plus le plaisir est intense…
Ensuite, la masturbation réciproque peut représenter tout simplement une nouvelle façon d’explorer sa sexualité. Et en tant que nouveauté coquine, elle saura titiller l’extase et faire vibrer les partenaires. Tout comme l’interdit, la nouveauté est une alliée redoutable de la sexualité !
Enfin, la masturbation réciproque est également un moyen de s’assurer que le plaisir est des deux côtés. Elle rend beaucoup plus simple la satisfaction orgasmique partagée. En effet, en montrant à sa moitié comment soi-même on aime se caresser, on lui donne des indices pour mieux cerner les manières de nous faire décoller. Aucune parole n’a besoin d’être prononcée, il suffit d’observer…

Envie d’être vue

Le fait d’être « en représentation », observé(e) par l’autre en train de s’adonner à l’une des formes d’activité les plus personnelles qui soit, peut également être résolument sexy, particulièrement si vous avez de petites tendances voyeuristes ou exhibitionnistes… Si voir votre partenaire prendre du plaisir allume en vous le désir, pourquoi ne pas lui demander de se caresser devant vous ? Et si vous sentir observer vous trouble et vous émoustille à la fois, pourquoi ne pas donner tout ce que vous avez dans une représentation enflammée ?

Se masturber devant son ou sa partenaire est également un entraînement efficace pour vaincre sa timidité au lit et même pour améliorer la façon dont on se masturbe en solitaire ! Dans le feu de l’action érotique, sous la main de votre partenaire qui brise la routine ou du fait d’être observé(e), vous allez peut-être découvrir de nouvelles façons de rencontrer l’extase ?

Est-elle dangereuse pour le couple

Tout le monde, ou presque, a déjà pratiqué la masturbation, mais elle reste une pratique inavouée, voire honteuse. Pourtant, ce petit plaisir est bien utile dans une vie à deux. La masturbation solitaire est une pratique encore taboue au sein du couple. Considérée injustement comme un acte pervers, elle permet pourtant de se découvrir et de s’épanouir dans une vie à deux. Mais gare à l’addiction au plaisir facile…

  • Le couple n’est pas toujours réglé parfaitement en matière de sexe. Parfois, votre partenaire n’a plus envie de faire l’amour alors que vous en voulez encore. La masturbation rééquilibre les désirs sexuels de chacun sans frustrer ou harceler votre partenaire – Dr Sylvain Mimoun, gynécologue-andrologue.

Encore faut-il être prudent lorsqu’on réalise ses fantasmes en solitaire pour ne pas blesser l’autre ou lui envoyer les mauvais signaux. Les femmes, en particulier, vivent très mal le fait de surprendre leur partenaire en train de se masturber. Elles se sentent remplacées, trompées, voire trahies par cet acte solitaire. Le contraire de ce que ressentent les hommes lorsqu’ils voient leur femme se masturber.

La masturbation ne nuit donc pas au couple en soi, lorsqu’elle est pratiquée de manière raisonnable, dans le seul but de se faire plaisir ponctuellement.

  • Il faut absolument dédramatiser la masturbation solitaire au sein d’un couple car ce n’est ni un acte pervers, ni de la tromperie. Les hommes le ressentent comme un besoin de libérer leur tension. Et s’ils découvrent leur femme en train de se masturber, c’est plutôt quelque chose d’excitant pour eux. Cela veut dire que leur femme aussi a des désirs et sait se faire plaisir Dr Sylvain Mimoun

Le sex toy, ami ou ennemi du plaisir en couple ?

Même s’il existe aussi chez les femmes, ce problème de panne sexuelle est moindre, puisqu’elles sont multiorgasmiques. Une première masturbation, manuelle ou avec sex toy, peut donc déclencher un premier orgasme, une première mise en situation qui va leur donner envie de plus.

Cependant, ce jouet doit être utilisé avec précaution pour qu’il ne devienne pas une addiction.

Pour les hommes comme pour les femmes, la masturbation implique le désir sans l’autre. Qu’arrivera-t-il alors lorsque vous vous retrouverez au lit avec votre partenaire en chair et en os ? La masturbation est un jeu qui met en scène votre imagination érotique. Elle ne doit en aucun cas prendre plus de place que la réalité.

Les hommes se masturbent parfois sous la douche pour des raisons pratiques d’évacuation des liquides. Et parfois les femmes aussi avec le jet d’eau, leurs doigts, ou des sextoys waterproof. Pour mon cas personnel, je préfère me masturber dans un lit, sous une couette ou sur mon canapé. J’aime bien le faire seule. J’aime bien que parfois on se masturbe en même temps avec Monsieur, où que je me masturbe pendant qu’il me pénètre. Tout est possible, mais rien n’est obligatoire. Alors, au final : Ne vous imposez pas auprès de votre partenaire, laissez lui du temps : soyez vigilant (e), parlez ouvertement, parlez librement et libérer vos tensions

D'autres articles

Comment choisir la meilleure assurance séniore ?

Laurent

Votre maison de retraite doit répondre à toutes vos attentes

Journal

Pourquoi choisir la Tunisie pour votre chirurgie esthétique ?

Journal

Chirurgie esthétique : au-delà de l’apparence, des vertus thérapeutiques !

Journal

Pour un déconfinement au top de la sécurité

Journal

Est-ce que manger des sushis est bon pour la santé ?

Irene