Autobahnchile.com
Image default
Automobile

Comment réussir à vendre un Scooter d’occasion ?

Pour se déplacer facilement en ville et éviter les embouteillages, disposer d’un scooter est un atout considérable. Le scooter est un moyen de déplacement à la fois pratique et sûr qui vous accompagne aussi bien pour vos courses et vos balades que pour vos déplacements professionnels. Mais, à un certain moment, on peut être amené à s’en séparer, que ce soit pour s’offrir un modèle plus récent ou pour opter pour une voiture au profit d’une famille nouvellement constituée.

Si l’entreprise peut s’avérer pénible pour les personnes inexpérimentées en matière de vente, certaines astuces pratiques peuvent vous aider à rapidement vendre votre Scooter, et nous vous en parlons dans cet article.

Maximiser sa valeur marchande

On peine en général à obtenir un bon prix pour des motos d’occasion. Plus votre moto affiche un compteur élevé au kilométrage, moins elle a de la valeur. Le prix dépendra aussi grandement de l’état de la moto, qu’il s’agisse de l’aspect aussi bien visuel que technique.

Même après plusieurs années d’utilisation, un Scooter peut toujours avoir des performances remarquables, s’il a été bien entretenu. C’est un facteur clé de la négociation, qui devrait vous permettre d’en tirer un bon prix. C’est pourquoi vous ne devez pas hésiter à commander une révision générale de votre Scooter avant de le mettre en vente. Celle-ci devra concerner aussi bien la forme que le fond. S’il est utile de restaurer tout dysfonctionnement dans le moteur, changer la peinture de votre Scooter ne pourra qu’élever davantage sa valeur.

L’effet visuel produit par le Scooter est en outre indispensable pour capter l’attention. A priori, personne, même ceux qui cherchent une moto d’occasion, n’a envie de se coltiner une vieille moto promise à la casse. Misez donc sur l’apparence de votre Scooter, et vous n’en aurez que plus de chances d’accrocher un potentiel client.

Fixer un prix raisonnable de cession

Réussir à rapidement vendre votre Scooter dépendra pour beaucoup du prix de cession. S’il ne faut pas brader en raison de l’urgence de vendre, un prix trop élevé risque fort bien de mettre en déroute les personnes intéressées. Il faut pouvoir trouver un prix raisonnable qui reflète aussi bien la valeur de votre moto que la tendance sur le marché.

Il peut être utile à cet effet de se renseigner sur les prix du marché en matière de Scooter d’occasion. Il existe même des sites qui vous permettront gratuitement de simuler la valeur marchande de votre Scooter en fonction de ses spécificités. En entrant des éléments tels que la date de mise en circulation, le nombre de kilomètres parcourus ainsi que d’autres informations relatives aux performances de l’engin, vous obtiendrez en l’espace d’un clic la valeur de cession de votre moto.

Si ces simulateurs en ligne sont efficaces pour vous donner une idée de ce que vaut votre engin, vous ne devriez pas vous y fier à 100 %. Vous pouvez donc fixer un prix plus élevé que celui affiché, s’il se justifie avec pertinence.

L’annonce pour promouvoir votre moto

L’annonce est un aspect stratégique du projet. Elle est le premier contact qu’auront les potentiels clients avec la marchandise. Elle se doit donc d’être crédible et convaincante. En quelques mots évocateurs, vous devez pouvoir susciter l’intérêt du client et le faire entrer en contact avec vous pour en savoir plus. Il est recommandé à cet effet un style simple, direct et percutant qui met en avant les atouts et qualités de votre Scooter. Cette description doit être appuyée par une image professionnelle qui fait vendre. S’il est possible autant que cela dépend de vous, mettez-en plusieurs images dont une de face, une de l’arrière et une de profil. L’éventuel acheteur aurait ainsi une vue plus complète de votre Scooter pour éveiller sa convoitise.

Veillez en outre à diffuser cette annonce partout où est susceptible de se trouver votre public cible. Les Scooters intéressent en majorité un public relativement jeune. Vous avez donc tout intérêt à publier votre annonce online sur des sites de vente et plateformes d’échanges de biens ainsi que offline sur les campus et autres endroits fréquentés par les jeunes. Vous augmenterez ainsi vos chances d’être contacté.

Par ailleurs, le site https://buybike.fr vous permet de passer outre toutes ces tracasseries pour facilement vendre votre Scooter d’occasion. En vous rendant à cette adresse, vous pouvez après avoir renseigné les caractéristiques de votre « 2 roues », obtenir une offre et vendre dans les 48 h en cas d’accord.

Cela vous dispenserait en effet de tout le travail de promotion autour de la vente de votre moto d’occasion, sans oublier les multiples appels et rendez-vous avant de trouver le bon.

La gestion de la relation commerciale

Une fois votre annonce correctement publiée aux bonnes adresses, vous devriez commencer par recevoir plusieurs appels. Certains, pour avoir de plus amples informations et d’autres voulant vous rencontrer pour évoquer les conditions, voir et essayer l’engin. Votre bonne gestion de ces différentes approches conditionnera le succès de la vente.

Il faut savoir que les clients ont toujours tendance à diminuer la valeur de votre bien pour vous atteindre psychologiquement, afin de vous faire accepter un prix tout à leur avantage. Ne vous laissez pas avoir ! N’affichez pas non plus l’aspect d’une personne très pressée de vendre, même si c’est le cas en réalité. L’urgence de vendre donne un avantage certain au client dans la négociation. Elle peut aussi donner l’impression d’une personne qui se débarrasse d’un bien potentiellement nuisible.

La vente est avant tout question de psychologie et relève pour beaucoup de la manipulation. Si vous voulez motiver votre interlocuteur à rapidement passer à l’action, il n’y a rien de tel que de le laisser subtilement découvrir qu’il s’agit d’une bonne affaire pour lui, et qu’il n’est pas le seul sur le coup.

En outre, il est commandé d’être suffisamment honnête avec votre interlocuteur et ne surtout pas lui cacher des informations qu’il devrait savoir. L’honnêteté renforce le climat de confiance et participe du succès de la vente. Si le client demande un essai, ce qui est fort probable, prenez des précautions pour ne pas vous faire voler surtout quand vous ne savez pas vraiment à qui vous avez affaire.

Les pièces à apprêter pour la vente

Pour céder légalement votre Scooter, il vous faut tenir à jour toutes les pièces. Il s’agit notamment des pièces attestant de votre propriété, dont la carte grise.

Par ailleurs, pour vendre un Scooter, il vous faut vous procurer un certificat de cession en double exemplaire (pour vous et pour l’acquéreur), un certificat de non-gage attestant de la cessibilité de votre engin et bien sûr la carte grise sur laquelle il faudra inscrire la mention « vendue le » en plus de la date et l’heure de la transaction, et bien sûr votre signature.

Toutes ces pièces réunies, la transaction peut rapidement être bouclée en cas d’accord sur le prix. Notez toutefois qu’il vous incombe de déclarer la cession de votre véhicule auprès de votre concessionnaire sur la base du formulaire cerfa 15776 de certificat de cession dûment rempli, ou sur le site de l’ANTS. Cette déclaration faite, vous obtenez un code de cession qu’il faudra remettre au nouvel acheteur pour commander une carte grise à son nom. Ce dernier peut néanmoins grâce au coupon détachable de la carte grise que vous aurez rempli au préalable, jouir de son nouvel engin pendant un mois avant de commander sa carte grise personnelle.

Pour établir sa carte grise en ligne, l’acheteur devra se munir de l’ancienne carte grise, d’un justificatif de domicile (de 6 mois au moins) et du code de cession remis par le précédent propriétaire. L’acheteur peut tout aussi bien confier ces formalités à un professionnel.

Il lui sera demandé en plus dans ce cas, un formulaire de mandat à un professionnel (Cerfa 13757*03), un formulaire de déclaration de cession du véhicule (Cerfa 15776*01), un formulaire de demande de certificat d’immatriculation (Cerfa 13750*05), une attestation d’assurance, un permis de conduire ainsi qu’un justificatif d’identité.

La reprise de Scooter : une option à explorer

Certains concessionnaires ont des offres de reprise de Scooter qui vous permettent de rendre votre Scooter actuel pour un modèle neuf et plus évolué, moyennant évidemment une certaine compensation.

De même, des aides à la reprise existent sous forme de bonus écologique, pour faciliter davantage l’opération. N’hésitez pas à vous informer sur les aides financières et facilités s’appliquant à votre condition particulière. Cela peut représenter un bon compromis, surtout si vous n’êtes pas très à l’aise avec l’idée de la vente.

Vous pouvez aussi opter pour une reprise classique en garage, surtout si votre Scooter est accidenté, au point où la réparation serait onéreuse. Plusieurs garages ou casseurs pourraient être intéressés à un rachat pour pièces, qui devrait vous permettre de vous en tirer à bon prix.

En somme, il existe une diversité de moyens pour vendre votre moto d’occasion. Chacun offrant des avantages et inconvénients spécifiques, il vous revient de sélectionner celui qui saura remplir convenablement vos conditions majeures. Entre vous occuper vous-même de la vente, opter pour une reprise classique en garage, une reprise en concession ou pour un site de vente de moto à un professionnel, vous avez le privilège du choix.

D'autres articles

Un parking privé : un meilleur endroit pour se garer à l’aéroport d’Orly

Tamby

7 choses à vérifier si votre moto ne démarre pas

Odile

Tout savoir sur les divers modes de construction d’un parking

Tamby

Accessoire auto, pourquoi opter pour le porte-vélo sur attelage ?

Tamby

Révision voiture, garant de votre sécurité future

Tamby

L’utilisation de la benne basculante

Irene