Image default
Business/B2B

Est-il encore possible d’acheter un vignoble ?

Avec une moyenne annuelle de 10 000 opérations, le marché français des domaines viticoles est très dynamique. Acheter un vignoble donne la possibilité de diversifier ses actifs et de passer du rêve à la réalité.

Un contexte économique favorable

L’achat d’un vignoble constitue un placement patrimonial fiable en tant qu’investissement sur le long terme. De nombreux Français le destinent aux générations suivantes pour se prémunir de l’altération des catégories d’actifs classiques risqués. Le contexte économique s’y prête également avec des possibilités d’emprunter à des taux historiquement bas. Le départ en retraite des personnes nées pendant le baby-boom accélère également ce phénomène.

Cependant, le pire, comme le meilleur, peut toujours arriver lors de l’achat d’un vignoble si l’on n’est pas suffisamment préparé. La facture peut parfois être très lourde, notamment si l’on se fie uniquement à un coup de cœur en faisant l’impasse sur les aspects financiers et techniques. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux faire appel aux services d’un professionnel en conseil.

Pour dénicher la perle rare, la discrétion est de rigueur dans le monde particulier des transactions viticoles. En effet, les réseaux sont complexes et les offres les plus intéressantes sont gardées sous silence pour éviter d’attirer des distributeurs et des partenaires qui n’ont pas les mêmes motivations que soi. L’achat d’un vignoble est un processus très long, et il vaut mieux s’entourer de personnes de confiance.

Une fois qu’on a repéré le vignoble de ses rêves, il convient de ne pas se focaliser sur le prix, car le projet et les caractéristiques du domaine doivent être cohérents. C’est pourquoi il faut bien fixer ses objectifs, évaluer sa disponibilité et sa capacité d’investissement sur plusieurs années. Le choix de la formule de détention est également primordial, que ce soit dans une perspective de rendement que de revente ou de transmission. Pour cela, il est judicieux de s’appuyer sur un fiscaliste.

Des conseils pour développer l’activité de son vignoble

L’achat d’un vignoble est une aventure nécessitant la collaboration avec une foule d’autres professionnels, car la passion ne suffit pas pour faire décoller une entreprise. Conseils juridiques, gestion des terres et de la vinification, lancement des produits, fidélisation du réseau de distribution, tout ça requiert des compétences qui ne sont pas forcément maîtrisées par l’investisseur.

Il est conseillé de contacter ces professionnels en amont de l’achat d’un vignoble pour la réalisation d’un audit de la propriété, la préparation du plan d’action et l’évaluation des investissements à prévoir. En effet, les bâtiments, les machines, la main d’œuvre et la plantation ont un coût. Il est important de savoir que seuls les produits très haut de gamme permettent des marges importantes, les autres doivent pratiquer des tarifs modérés. Cela dit, l’investisseur peut tout de même compter sur la stabilité du marché.

Related Articles

Optimiser l’efficacité du management de transition avec les softs skills

Tamby

Agence de voyage d’affaires, le savoir-faire d’un professionnel

Claude

Anti-vandales : comment optimiser la sécurité de vos locaux ?

Claude

Leave a Comment