Autobahnchile.com
Image default
Loisirs

Comment débuter en généalogie ?

Retracer la vie de sa famille à la recherche de ses origines et de qui sont vos ancêtres est une aventure passionnante qui peut mener à bien des surprises. Tous les amateurs de généalogie vous le diront, une fois lancé, vous aurez du mal à vous arrêter tant l’expérience sera prenante. Si vous avez envie de dresser votre arbre généalogique et que vous ne savez pas par où débuter, voici quelques conseils que vous devriez mettre en pratique.

Collecter les informations étape par étape

Lorsque vous débutez en généalogie et que vous envisagez de reconstituer votre arbre généalogique, la première des choses à faire et d’interroger les personnes encore en vie. À partir de vos parents, vous pourrez remonter petit à petit pour engranger le maximum d’informations sur leurs parents et leurs ancêtres. C’est ensuite le moment de fouiller dans les archives familiales qui peuvent être une source intarissable d’informations. Photos, courriers, documents officiels, pièces d’identité, journaux intimes, diplômes, livrets de famille… Tout est bon à prendre pour vous permettre de démarrer et d’avoir une base à partir de laquelle remonter le temps.

En matière de généalogie, il vous faudra faire preuve de beaucoup d’abnégation, de patience et de méthode pour aboutir à des résultats. Vous rencontrerez à coup sûr des difficultés, mais en étant bien organisé et résolu, vous parviendrez à les surmonter.

Se rapprocher des administrations pour obtenir des actes

Après avoir fait le tour de la famille, vous devrez ensuite vous tourner vers les administrations. Les Archives Départementales sont une excellente solution pour parvenir à obtenir l’acte de naissance de vos ancêtres. Vous pourrez ainsi consulter l’état-civil et les registres paroissiaux et notariaux afin d’avoir un détail des naissances, mariages, baptêmes, décès et de pouvoir répertorier la liste des noms qui peuvent être identiques au vôtre dans la même commune. Vous pourrez ensuite faire le tri et procéder par élimination en ayant les bonnes informations pour rester dans votre lignée.

Les tables décennales permettent d’obtenir de nombreuses archives qui pour la plupart peuvent remonter jusqu’au XVIIIe siècle dans certaines communes. Il s’agit de listes alphabétiques qui, enregistrées tous les 10 ans depuis 1792 enregistrent les naissances, les mariages et les décès avec les noms des personnes et la date de l’acte. Les délais de communication des archives varient de 75 ans pour les actes d’Etat civil, les dossiers judiciaires et dossiers personnels et notariaux à 120 ans pour les dossiers médicaux à partir de la date de naissance du concerné si la date de naissance est connue ou 50 ans si elle ne l’est pas.

Numéroter les ancêtres et remonter au fur et à mesure

Pour éviter de vous perdre dans les méandres du voyage dans le temps, il est capital que vous pensiez à numéroter chaque individu. En effet, il peut arriver que plusieurs personnes d’une même famille aient le même nom et en remontant leur généalogie, vous risquez de ne plus vous y retrouver. Plusieurs techniques existent dont la plus employée est celle de Sosa-Stradonitz. Avec cette méthode, l’individu concerné porte le chiffre 1, son père, le 2 et sa mère le 3. À partir de là, il faut retenir que le l’enfant est toujours la moitié de son père et que la mère possède le numéro de son mari + 1 soit toujours un chiffre impair.

Enfin, pour retracer l’arbre généalogique de votre famille, vous pouvez toujours avoir recours à un professionnel si à un moment ou à un autre, vous ne parvenez plus à avancer.

 

D'autres articles

Magie et illusionnisme pour vos événements au Luxembourg

Samantha Net

Elo Boost, le coup de pouce qui vous soutient dans League of Legends

Samantha Net

3 critères pour bien choisir sa trottinette électrique

administrateur

Illusionnisme et magie pour égayer vos événements

Samantha Net

Chasse à l’arc : une pratique ancienne qui se professionnalise

Claude

Les applications pour faciliter le covoiturage

Journal