Image default
Finance Immobilier

La solution des prêts : le rachat de crédit

Le regroupement de crédits ou rachat de crédits a pour but de remédier à l’endettement financier. Comme son nom l’indique, le principe est simple. Il s’agit de regrouper tous les crédits immobiliers ou ceux à la consommation en un seul prêt. Ainsi, il tient compte de la réduction des mensualités en augmentant la durée de remboursement. Bien évidemment, ce crédit unique est donc apposé à un taux faible puisqu’il est amortissable sur une échéance plus importante.

Les particularités du rachat de crédits

Le rachat de crédits consiste à racheter soit les dettes soit les crédits.
• Le rachat de crédits :
C’est à la fois le rachat des crédits immobiliers sur le Nouvion-en-Thiérache comme une résidence principale, une résidence secondaire ou un investissement locatif ainsi que des prêts à la consommation concernant l’acquisition d’une auto ou d’une moto.

Consulter un courtier dans le Nord dans l’intérêt de regrouper tous les crédits ou certains prêts est primordial. Un prêt à taux zéro ou un prêt patronal est exclu dudit rachat.

• Le rachat de dettes :
Pour votre regroupement crédit Nord, votre demande de rachat de crédits prendra en compte vos dettes déjà existantes. Les loyers impayés, l’échéance de prêt impayé, le solde débiteur d’un compte courant, les impôts et pensions alimentaires non versées sont tous considérés comme des dettes.

Un audit complet sera effectué par un courtier en rachat de crédits à Nouvion-en-Thiérache lors de votre demande de rachat de crédits. Le but de l’audit consiste à analyser la situation financière des prêts de l’emprunteur, de ses dettes et de ses futurs projets : auto, travaux, aide aux enfants.

Les frais du rachat de crédits

Rappelons que le rachat génère plus de frais que pour une renégociation. Avec le regroupement donc, plusieurs frais sont à payer, à savoir les frais de dossier, l’indemnité de remboursement anticipé (soit 6 mois d’intérêts ou 3% du capital restant), la mainlevée de l’hypothèque et les frais de constitution de garantie.

Les frais de dossier se situent entre 500 et 1 000 euros. Le rachat permet à l’emprunteur une baisse de son taux. Par exemple : si le taux de prêt est de 2,8%, il n’aura une bonne affaire qu’avec un taux de 2%.

L’amendement Bourquin

Le Conseil constitutionnel a adopté l’amendement Bourquin. Depuis janvier 2018, ce dernier prévoit que l’emprunteur peut souscrire une assurance de prêt auprès de l’établissement de son choix chaque année.

Related Articles

Tout savoir sur la balance comptable en Belgique

Irene

Investir dans la pierre en France, les points à savoir

Irene

Tout sur l’achat d’une maison en Espagne

Tamby

Leave a Comment